• Mickael Balloi

La confiance en soi n'est pas innée !

Prendre confiance en soi, pas à pas

"J'ai le trac, mon ventre fait des nœuds, je ne sais plus ce que je dois dire ..." La première fois que j'ai parlé devant un public, en 2017, j'étais terrifié. J'avais peur de leur regard, de ce qu'il allait penser de moi, je ne savais pas quoi faire de mes mains, comment me déplacer sur scène. Et pourtant j'avais assisté à de nombreuses conférence et ça semblait si simple et si fluide de la part du conférencier ! Je rêvais d'avoir sa confiance et son aisance ...


Vous êtes-vous déjà retrouvé.e dans une situation similaire où vous êtes en difficulté face à une nouvelle expérience ? Dans ces cas là, nous aimerions tellement être en confiance et réussir du premier coup... mais malheureusement en pratique ça se passe rarement comme ça ! Et parfois une mauvaise première expérience peut nous décourager ... alors que c'est parfaitement normal de ne pas être performant et en confiance dans un domaine nouveau !


La confiance en soi, ça se construit !


Mais comment faire alors ?


1ère étape : se lancer !

Forcément à un moment il faut se jeter à l'eau et essayer ... mais il est tout à fait possible de le faire sans se mettre dans une situation trop inconfortable (cf. article "Comment se challenger mais en sécurité") !


Choisissez donc un contexte dans lequel vous vous sentez en sécurité, et avec un niveau de challenge raisonnable (si vous êtes en panique et que vous n'avez aucune motivation à le faire c'est sans doute que vous vous en demandez trop pour cette fois). Pour parler devant un auditoire, ce peut être de commencer devant des amis, de la famille, ou bien des collègues avec qui vous vous sentez à l'aise. Vous pouvez démarrer avec une intervention de quelques minutes seulement.


C'est ce que Martin Latulippe appelle des "Actions Inspirantes Imparfaites" : on met en place des petites actions, on tente, et forcément le résultat sera imparfait et c'est normal. Mais cela n'empêche pas que le fait d'avoir osé nous donnera un sentiment d'accomplissement et l'inspiration de continuer !


Exemple : apprendre à nager

La première fois qu'on se retrouve devant une piscine on peut être effrayé.e. Et heureusement : sauter dans le grand bassin directement pourrait nous tuer ! On commence donc par le petit bassin, où on a pied et éventuellement avec un prof. On se familiarise en douceur avec l'eau.


En PNL (Programmation Neuro Linguistique) on dit que l'on passe du stade "Inconsciemment Incompétent" - on ne sait pas qu'on ne sait pas faire (car on n'a jamais essayé) - au stade "Consciemment Incompétent" - on réalise qu'on ne sait pas faire. Et forcément c'est difficile !



2e étape : persévérer pour apprendre

Passer cette première étape est sans doute le plus difficile car trop souvent, déçus par le résultat de nos premières tentatives, et/ou effrayés du chemin qui nous reste à parcourir nous abandonnons.


Le plus important à ce stade c'est d'être tolérant et bienveillant envers soi-même : il est tout à fait normal de ne pas réussir dès les premiers essais, ou que la qualité de votre prestation ne soit pas parfaite. Mais c'est en persévérant que vous deviendrez un expert !


Pour apprendre à m'exprimer en public j'ai découvert les Toastmasters. C'est une association dédiée à la prise de parole en public qui m'a permis d'avoir un cadre bienveillant pour pouvoir m'exercer en toute sécurité. Et il m'a fallu plus d'un an, à raison de 2-3 sessions par mois, pour me lancer devant un public inconnu !


Et grâce à la persévérance on apprend les bonnes pratiques, les méthodes qui marchent et au contraire on évite les erreurs qu'on a déjà faites : on passe au stade "Consciemment Compétent". On sait alors faire les choses, mais il nous faut de la concentration pour les réaliser.


Exemple : dans le petit bassin on peut apprendre en sécurité les premiers mouvements de la brasse. Forcément ils seront brouillons au début, mais à force d'entrainement ils deviendront plus précis et efficaces. Et après quelques temps, ça y est : on est capable de rester en surface et d'avancer !




3e étape : acquérir de l'expérience

A partir de là, le plus dur est fait !


Mais pour devenir parfaitement à l'aise, il faut continuer à s'entraîner, à se challenger de plus en plus loin à chaque fois et gagner ainsi en expérience. Grâce à la répétition on acquiert des automatismes qui nous permettront de passer le dernier stade : "Inconsciemment Compétent". A ce moment là nous savons faire, et nous n'avons même plus à y réfléchir, c'est devenu naturel pour nous.


Exemple : lorsqu'on sait nager, on n'a même plus besoin de réfléchir à quel bras lancer à quel moment, quand est-ce qu'on peut respirer etc.

=> Et on pourrait dire même chose pour le vélo ou la voiture ! Penser-vous à quelle pédale il faut utiliser pour passer une vitesse ou freiner à chaque fois ?



NB : au niveau "Inconsciemment Compétent", il est difficile d'expliquer aux autres comment nous nous y prenons car nous le faisons par automatisme. Un formateur, quel que soit son domaine, doit donc passer encore une étape que l'on pourrait appeler de nouveau "Consciemment Compétent". Cette fois-ci il est très compétent, mais il a aussi la conscience de chacune des étapes qui lui permettent d'arriver au résultat. De cette manière il peut l'enseigner aux suivants.


=> Être un expert et un formateur sont deux choses différentes !


4e étape : la confiance

Ca y est nous y voilà : lorsqu'on a suffisamment d'expérience pour pouvoir réaliser ce qui nous faisait si peur au début, sans même y réfléchir, alors on est en confiance. Nous n'avons plus (ou presque plus) peur car on sait que l'on sera en capacité de reproduire notre réussite, et de savoir comment réagir si un imprévu survient.


C'est avec l'expérience que vient la confiance !



Soyons donc bienveillants envers nous-mêmes pour nous donner le temps de gagner en expérience et de se sentir en confiance !

35 vues
CONTACT

Chunk Up

une entreprise de la coopérative d’activités Graines de Sol

Graines de Sol

​64 rue Roger Salengro

69310 Pierre-Bénite

Mickaël Balloi

​Email : mickael@chunk-up.com

Téléphone : 07 84 42 41 05​​

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône

© 2019 - Chunk Up - Site créé par Maud Pillet