• Mickael Balloi

Accepter la vie telle qu'elle est

Mis à jour : avr. 27

Tout est impermanent

Cette vérité ultime a été énoncé il y a des milliers d'années par des grands sages, et est aujourd'hui confirmée par la science moderne : à chaque instant, ce que nous voyons, entendons, touchons, sentons, goûtons, change. Même si nous n'en avons pas conscience à notre échelle, la personne ou l'objet qui est en face de nous n'est plus exactement le même qu'une seconde auparavant : des millions de cellules qui le constituent se sont détruites et d'autres se sont reconstituées, pas tout à fait l’identique. Pour s'en rendre compte il suffit de regarder une photo d'il y a 10 ans et alors nous voyons ce changement. Mais bien sûr, lui est à l'oeuvre en permanence.


Ce qui est vrai pour les êtres vivants ou objets matériels l'est aussi pour absolument tout ce qui nous entoure : nos relations, nos projets, nos joies et nos peines, nos blessures passées ... Ce peut être un ami, un compagnon/une compagne, un proche. Mais aussi un bijou, un livre, une voiture, une maison. Ou encore un projet de vie, une carrière professionnelle, un lieu d'habitation, un environnement agréable ou désagréable... Tout ce que nous avons à un moment donné ne pourra pas durer éternellement.


"La vie c'est du mouvement !"

La souffrance vient de l'attachement

Et pourtant nous avons le plus grand mal à reconnaître cette vérité. Bien sûr, rationnellement et mentalement personne ne niera l'évidence physique qui a été énoncée ci-dessus. Et pourtant lorsque nous le réalisons vraiment, avec notre cœur et non notre tête, alors la souffrance est immense. Et malheureusement cette réalisation arrive bien souvent lorsque nous perdons ce en quoi nous "tenions".


D'ailleurs cette expression est loin d'être anodine : "tenir à quelqu'un ou quelque chose". Elle marque bien l'attachement que nous portons à des êtres, des objets ou des situations qui ne sont déjà plus tout à fait les mêmes à l'instant où nous énonçons cette phrase. En niant la réalité, nous figeons un instant du passé auquel nous nous agrippons et qui nous déconnecte de ce qui EST vraiment, dans l'instant présent.


On pourrait sans doute me qualifier de pessimiste. Mais la vérité est totalement le contraire. En refusant cette vérité simple et fondamentale, nous nous coupons de la réalité et créons notre souffrance qui nous tombera dessus forcément, immanquablement, un jour ou l'autre. Nous sommes ainsi certains d'être déçu car nous vivons dans une illusion que nous nous sommes crée : celle dans laquelle notre objet d'attachement reste le même pour toujours. Jusqu'à ce que la réalité nous rattrape.


"C'est parce que nous accordons une valeur d'absolu à ce qui a un caractère éphémère que nous sommes condamnés à souffrir." Arnaud Desjardins

Accepter la vie telle qu'elle est

A l'inverse si nous gardons à l'esprit et intégrons profondément cette vérité, chaque instant a une saveur unique, merveilleuse. Nous apprenons à apprécier pleinement tout ce qui nous arrive, libéré de l'appréhension du futur ou des regrets du passé. Petit à petit nous lâchons même prise sur nos peurs, notre culpabilité, notre colère, notre tristesse, qui n'existent que par notre attachement à notre illusion, déconnectée de l'instant présent.


Bien sûr, la tristesse sera présente si vous perdez ce que vous aimez. Mais d'une part vous aurez vécu pleinement chaque moment et aurez donc apprécié à sa juste valeur cette personne, relation etc. ; et d'autre part votre peine sera bien moins grande car l'écart qui sépare votre perception de la réalité et la réalité sera infiniment plus petit. Au final ce qui en émerge, au-delà de la tristesse, est de la gratitude pour le bonheur que vous avez vécu, et non des regrets, de la colère ou de la culpabilité.


En souhaitant bonne nuit à mes enfants, j’aime me rappeler que j’embrasse des êtres qui vont mourir un jour. Je me souviens ainsi du cadeau exceptionnel qui m’est donné, et je savoure la joie de passer du temps en leur compagnie. Alexandre Jollien

Cette phrase extraite des "3 amis en quête de sagesse" m'a beaucoup marqué. On pourrait la trouver horrible... et pourtant quelle sagesse il y a derrière ! Car en se rappelant l'impermanence de cette relation et de cet amour qu'il ressentait pour ses enfants, il sait leur donner et recevoir le meilleur d'eux chaque jour.


Cependant avant de commencer avec une relation aussi intense que celle qui lie un parent à son enfant, on peut appliquer ce même principe pour des objets, un environnement agréable ou des amis moins proches.


Essayez, et vous verrez que rapidement que chaque moment deviendra plus précieux et que tout votre regard sera transformé !

CONTACT

Chunk Up

une entreprise de la coopérative d’activités Graines de Sol

Graines de Sol

​64 rue Roger Salengro

69310 Pierre-Bénite

Mickaël Balloi

​Email : mickael@chunk-up.com

Téléphone : 07 84 42 41 05​​

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône

© 2019 - Chunk Up - Site créé par Maud Pillet