• Mickael Balloi

Compassion ou pitié ?

Mis à jour : mai 20

Je vous partage un extrait qui m'avait beaucoup touché lors de ma lecture du Livre tibétain de la Vie et de la Mort, de Sogyal Rinpoché. Pour moi, la compassion est fondamentale pour nous élever et nourrir notre Essence, pour soi et pour les autres, mais en pratique elle n'est pas toujours facile à distinguer de la pitié qui au contraire nourrit la peur et notre Ego. Ces quelques lignes m'ont aidé à faire la différence, en moi, entre ces deux énergies qui semblent proches au premier abord mais sont finalement totalement opposées. J'espère qu'elles sauront également vous apporter un peu de clarté. Bonne lecture !


"La compassion est un sentiment beaucoup plus grand et noble que la pitié. La pitié prend ses racines dans la peur et comporte un sentiment d'arrogance et de condescendance, voire une certaine suffisance : "Heureusement, je ne suis pas à sa place". Comme le dit Stephen Levine :
"Lorsque votre peur rencontre la douleur d'autrui, elle devient pitié; lorsque c'est votre amour qui rencontre cette douleur, il devient compassion."
S'entraîner à la compassion, c'est donc se souvenir que tous les êtres humains sont semblables et souffrent de la même façon. C'est honorer tous ceux qui souffrent et savoir que vous n'êtes ni distinct d'eux, ni supérieur à eux. "
Sogyal Rinpoché, Le livre tibétain de la Vie et de la Mort



49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout